Le blog de Marsuline

25 septembre 2016

Crumble de courgettes au parmesan

DSC_0096 

Une recette trouvée sur le blog de Bigmammy (ici) et réinterprétée à ma façon. 

Pour 4 personnes : 4 petites courgettes longues ou 3 grosses - 60 gr de parmesan râpé - 100 gr de farine - 100 gr de beurre - 2 c à s d'huile d'olive - Une bonne c à s de basilic ciselé - Sel & poivre.

Epluchez les courgettes en laissant une bande sur deux - Coupez les en quatre puis en petits tronçons - Faites-les cuire à l'étouffé dans une sauteuse avec l'huile d'olive. Bien salez et poivrez. Elles doivent devenir bien fondantes - Pendant ce temps, préparez l'appareil à crumble au robot : mélangez le parmesan, la farine, le beurre coupé en lamelles, le basilic, le sel et le poivre (ne pas trop saler car le parmesan est déjà fort en goût) - Répartir les courgettes dans un plat à gratin, puis le crumble au-dessus - Enfournez 25 mn à 180°- Laissez à peine tiédir, c'est encore meilleur !

Posté par Marsuline à 14:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


20 septembre 2016

Quand ma boussole indique l'Orient

Boussole-Goncourt-2015-Mathias-Enard-720x1181

Boussole de Mathias Enard (Prix Goncourt, 2015) est un très beau livre, dense et érudit. Durant une nuit d'insomnie à Vienne, Franz, musicologue et orientaliste autrichien, se souvient de sa jeunesse universitaire, de ses voyages en Orient (Syrie, Liban, Iran) et de son amour pour la belle Sarah. Son récit est peuplé de personnages plus ou moins célèbres (écrivains, musiciens, orientalistes, aventuriers et aventurières) dont il raconte la petite histoire (un peu à la manière des "Mille et une nuits"). L'occasion de montrer les liens forts qui existent entre l'Orient et l'Occident, en se désespérant de la situation actuelle. Il y a tellement de choses dans ce livre, que parfois on déconnecte, on oublie ce qu'il raconte, mais on y revient toujours avec plaisir, pour capter l'anecdocte, l'expression ou la réflexion qui fait mouche. Un livre intelligent qui se mérite et s'apprécie pleinement.

9782266248990 

L'autre rive du Bosphore de Theresa Révay est un roman historique classique bien documentée et agréable à lire. On y apprend comment la Turquie est devenue un Etat "moderne" après la première guerre mondiale. En 1918, les Alliés occupent Istanbul. La demeure de Leyla Hanim et de son époux, secrétaire du sultan Mehmet VI, est réquisitionnée par un officier français et sa famille. Pour les Turcs qui se refusent à la désintégration de leur pays, l'heure est à la résistance dirigée par le général Mustapha Kemal. Encouragée par son frère, Leyla s'engage dans la lutte... 

51BOUAK5l5L

Syngué sabour, Pierre de patience d'Atiq Rahimi (Prix Goncourt, 2008) est un roman très court sur l'Orient meurtrit par la guerre. Une femme veille son mari malade dans une ville en guerre que l'on devine en Afghanistan. Face au mutisme de son époux qui semble mort ou dans le coma, elle finit par lui dire toute sa haine et sa colère accumulées durant sa vie... En persan, Syngué sabour est le nom d’une pierre noire magique, une pierre de patience, qui accueille la détresse de ceux qui se confient à elle. Ici, c'est l'homme qui fait office de Syngué sabour et c'est la femme qui se libère par la parole de l'oppressant quotidien... Syngué sabour est aussi un film mais je ne l'ai pas vu...

C_Les-Nuits-de-Siberie_4404 

Les nuits de Sibérie est une petite nouvelle de Joseph Kessel écrite en 1919 sur les Russes blancs exilés à Vladivostok. Dans cette ville où affluent les réfugiés et où la misère grandit, le cosaque Semonov fait régner la terreur. Durant une nuit d'horreur, Kessel devient le témoin de ses exactions.

Posté par Marsuline à 15:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 septembre 2016

Un weekend en cuisine

Le temps s'y prête et le retour du Loulou aussi...

En entrée, Terrine de surimi aux champignons

DSC_0077 

Une quinzaine de bâtonnets de surimi de qualité ou une petite boîte de crabe - Une petite boîte de champignons - 6 oeufs - 1 c à s de crème fraîche - 1 dose de safran - 2 c à s de concentré de tomate ou 1 petite boîte - Une pincée de piment d'Espelette - Sel & poivre - Une feuille de sauge ciselée finement.

Mixer le surimi et les champignons - Battre les oeufs en omelette - Ajouter la crème, le concentré de tomate, le piment d'espelette, le safran, le sel, le poivre et la sauge - Bien remuer, puis ajouter le surimi et les champignons - Huilez un moule à cake et le remplir de la préparation - Faites cuire 45 mn au bain-marie à 180° - Démoulez et faites refroidir au moins 2 heures au frigo.

Servez avec une mayonnaise ou un coulis de tomate. Vous pouvez remplacer les champignons par des crevettes décortiquées où l'inverse (champignons/crevettes). Tout est possible !

En légumes, Tian d'aubergines, courgettes et chèvre

DSC_0070 

Le tian met du temps à cuire, le mieux est de le préparer la veille pour le lendemain.

3 courgettes - 2 aubergines - 1/2 bûche de chèvre - Huile d'olive - Sel & poivre - Herbes de Provence - Quelques petites tomates coupées en deux.

Coupez les légumes en rondelles (courgettes) et en demi-rondelles (aubergines) - Disposez dans un plat tous les ingrédients en alternant les légumes - Répartir le chèvre coupé en rondelles - Versez sur le dessus un bon filet d'huile d'olive - Saupoudrez d'herbes de Provence - Salez & poivrez.

Faites cuire au moins deux heures à 180°. 

DSC_0072 

En fin de cuisson, les légumes doivent être tout rabougris et confits. Le lendemain, relancez la cuisson à 120° au moins 30 mn. Servez en accompagnement d'une viande grillée, d'un poisson en papillote, d'un lapin en sauce...

Et en dessert, Tatin de poires, mûres, noix de pécan et chèvre

DSC_0064 

Je me suis inspirée d'une recette trouvée sur Le petit monde de Bénédicte (pour voir la recette originale cliquez ici).

1 pâte brisée (J'ai utilisé une pâte feuilletée, mais elle se tient beaucoup moins bien à la cuisson) - 4 belles poires juteuses coupées en lamelles - 3 c à s de miel liquide de forêt - Une petite poignée de mûres (On peut en mettre plus, mais la récolte a été bien frugale !) - Une poignée de noix de pécan - 1/2 bûche de chèvre.

Dans un moule à tarte, déposez le miel, les mûres, les noix de pécan, le fromage de chèvre coupé en rondelles - Ajoutez dessus les poires en lamelles - Recouvrir de la pâte, piquez et enfournez 40 mn à 200° - Retournez sur un plat de service et laissez refroidir.

Posté par Marsuline à 17:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

17 septembre 2016

Le cinéma de Marsuline... avec Michael Shannon

Nous avons découvert Michael Shannon, dans les films de Jeff Nichols Take Shelter (2011) et Mud (2012), puis dans 99 Homes de Ramin Bahrani (2014). Cet été, nous avons eu l'occasion de voir d'autres films de sa filmographie.

Mon coup de coeur revient à Young Ones de Jake Paltrow (2014), un film d'anticipation mais aussi et surtout un western insolite, une histoire de vengeance originale et atypique dans un futur proche où l'eau est devenue une denrée rare. Avec Nicholas Hoult, Elle Fanning et le prometteur Kodi Smit-McPhee (déjà vu dans Slow West).

Ernest Holm (Michael Shannon) veille sur sa ferme, son fils Jerome et sa fille Mary, et nourrit l'espoir de rendre ses terres à nouveau fertiles. Tout comme Flem Lever, qui fréquente Mary en secret et n'a qu'une idée en tête : s’emparer des terres d'Ernest quel qu’en soit le prix...

Young-Ones-film-images-983bf856-e7ee-43af-96a1-fb45c8b97d0 180871

Midnight Special de Jeff Nichols (2016), nous raconte la fuite d'un enfant étrange qui communique avec les extraterrestres, poursuivie par le FBI et des tueurs au service d'une secte. Et même si les références sont évidentes (Spielberg, Chronicle et Abyss), on passe un très bon moment. Michael Shannon, le père de l'enfant, est accompagné de Kirsten Dunst, Joel Edgerton et Adam Driver (parfait dans son rôle d'agent du FBI qui veut comprendre). Il ne faut pas s'attendre à un film d'action, le rythme est plutôt lent et contemplatif. Les images sont belles et certaines scènes très réussies comme la fuite en voiture de nuit. Les thèmes de l'enfance et de la différence, chers au réalisateur, prennent ici une dimension onirique. Cependant, la fin est un peu décevante, car trop explicative.

052102 19856895

Ne pas hésiter à voir ou revoir Take Shelter où déjà le surnaturel côtoyait le réalisme. Curtis, employé dans une entreprise de chantier, mène une vie simple auprès de sa femme et de sa fille muette. Mais il est de plus en plus tenaillé par d'étranges cauchemars qui deviennent obsessionnels. Persuadé, qu'un ouragan cataclysmique va arriver, il se heurte à l'incompréhension de son entourage... Le film atteint son paroxysme avec la scène de l'abri et la fameuse scène finale qui est sujette à plusieurs interprétations. C'est surtout la tension psychologique que l'on retiendra et l'interprétation magistrale de Michael Shannon.

Dans The Iceman d'Ariel Vromen (2013), Michael Shannon incarne Richard Kuklinski, surnommé "Iceman", un tueur de la mafia newyorkaise qui durant près de 20 ans mena une double vie auprès de sa famille et ses enfants. Un film intéressant mais un peu trop classique.

20522008

Posté par Marsuline à 20:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 septembre 2016

La Pie de Monet

Un autre souvenir du Musée d'Orsay, encadré pour Marianne, avec un biseau à 45°, puis un double passe partout de forme trapèze sur rehausses (grand format de 40 x 50). 

DSC_0069 (1) 

La Pie, peinture à l'huile de Monet réalisée à Etretat en 1868-1869, Musée d'Orsay.

Un paysage d'hiver qui donne envie avec ses fortes chaleurs qui s'attardent...

Posté par Marsuline à 13:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


08 septembre 2016

Tarte à la rhubarbe meringuée

Une tarte très gourmande réalisée avec la rhubarbe du jardin.

Pour la pâte :

250 gr de farine - 80 gr de beurre fondu - 30 gr de sucre glace - 1 jaune d'oeuf - Une pincée de cannelle - Un peu d'eau

Pour la garniture :

Entre 300 et 500 gr de rhubarbe épluchée et coupée en morceaux - 2 oeufs - 20 cl de crème fraîche - 100 gr de cassonade - Une pincée de cannelle - 1 sachet de sucre vanillé

Pour la meringue :

3 blancs d'oeuf - Une pincée de sel - 120 gr de sucre glace

DSC_0053 

Faites la pâte avec les ingrédients ci-dessus et l'étaler dans un moule.

Faites cuire la rhubarbe à l'étouffé dans une casserole avec le sucre vanillé et la cannelle. Laissez refroidir et mélanger avec les oeufs, la crème et la cassonade. Répartir sur la pâte et enfournez 25 mn à 190°.

Pendant la cuisson, réalisez la meringue en battant les oeufs en neige et en ajoutant le sucre glace au dernier moment.

Après la cuisson, sortez la tarte du four et étalez la meringue au-dessus. Enfournez à nouveau 20 mn à 180° dont 5 mn fonction grill.

Laissez refroidir et dégustez. Elle est encore meilleure le lendemain !

Posté par Marsuline à 09:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

05 septembre 2016

Maternité orientale

DSC_0055 (1)

Encadrement d'une belle aquarelle d'Odile, avec un biseau perroquet simplifié composé uniquement de cartonnettes. Un grand format de 40 x 50.

Posté par Marsuline à 19:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 septembre 2016

Chez Voyou...

...les burgers ont des noms de vieux gangsters bien de chez nous, la carte est sympa, la déco aussi et on se régale avec leurs desserts.

menu 

J'ai testé l'Eugène Casse-Serrure : du bleu d'Auvergne avec une compotée de figues sur un steak classique mais sans oignons...

DSC_0046 DSC_0047 

Et au dessert, le cheese-cake spéculos - fruits de la passion.

DSC_0048 (1) 

Voyou à Nancy, 20 rue Stanislas, à deux pas de la célèbre place...

Posté par Marsuline à 19:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Nancy, sous le signe de l'Art Nouveau

Quésaco, l'Art Nouveau ? C'est un mouvement artistique de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle (la Belle Epoque) qui se caractérise par des lignes courbes et une forte influence naturaliste. C'est en effet, dans la nature qu'il puise l'essentiel de son inspiration, mais aussi dans le médiévisme (néo gothique) et le japonisme. C'est un art total, il touche toutes les formes artistiques, l'architecture, la peinture et la sculpture mais aussi tous les objets de la vie quotidienne (vases, lampes, vaisselle...), la décoration, le mobilier... Le but est de créer une harmonie esthétique en réaction à la modernité naissante.

En France, il y a deux écoles : celle de Paris avec Hector Guimard et ses célèbres bouches de métro et l'école de Nancy (nous y voilà !) avec des artistes de renom comme Emile Gallé, le célèbre verrier des ateliers Daum et Louis Majorelle, ébéniste.

Le Musée de l'Ecole de Nancy est un petit bijou à lui tout seul, il renferme de très belles pièces caractéristiques de l'Art Nouveau aux formes souvent étranges.

DSC_0040  DSC_0008

DSC_0009

DSC_0035

DSC_0020 DSC_0029 DSC_0018

DSC_0021 DSC_0023

DSC_0025

DSC_0027

DSC_0019

DSC_0012 DSC_0011

DSC_0016

DSC_0039 DSC_0038

DSC_0044

Posté par Marsuline à 16:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 septembre 2016

Bonne rentrée !

IMG_1200 

Jeudi 1er septembre, 10h00, Poligny, Lycée hôtelier Hyacinthe Friant, cour des Jacobins...

Posté par Marsuline à 13:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :