51287zMabFL 

images

Elisabeth Bathori, historienne, hérite presque par hasard d'une série de lettres incomplète datant de la première guerre mondiale et d'un domaine rural dans le Bourbonnais. Elle se lance dans une enquête qui l'emmenera bien plus loin qu'elle ne le pense... Superbe roman à tiroirs. Une histoire profondément romanesque sans niaiserie, ni pathos. Malgré ses 700 pages, il se dévore... L'écriture est belle et limpide. Les cent dernières pages où tout se relie sont extraordinaires. Un roman à offrir... (L'odeur de la forêt d'Hélène Gestern, 2018).

51IzDS+3j6L 

imagesUn très beau roman sur l'histoire d'une famille de harkis vue à travers trois générations : Ali le grand-père, montagnard kabyle qui a dû quitter son pays durant la guerre d'Algérie avec sa femme et ses enfants, Hamid le père, arrivé en France en 1962 et qui pour mieux s'intégrer renie ses origines et Naïma, la petite fille dont l'histoire familiale n'a jamais été racontée et qui se retrouve confrontée à ses racines lors d'un voyage professionnel... Un sujet peu connu, une belle écriture, une fresque historique, que demander de plus... (L'art de perdre d'Alice Zeniter, Prix Goncourt des Lycéens, 2017).

41MJPz5lgEL

Un joli récit intimiste. Pierric Bailly nous parle de son père après son décès accidentel dans la forêt jurassienne. Un portrait sympathique et sans complaisance (L'homme des bois de Pierric Bailly, 2017).

CVT_Lattentat_1539 

Amine Jaafari d'origine palestinienne est un chirurgien de renom à Tel Aviv. Après une grosse journée passée à l'hôpital à soigner les blessés d'un terrible attentat, Amine se rend compte que sa femme est la kamikaze. Malgré un fort sentiment de trahison, il va mener sa propre enquête... Le grand classique de Yasmina Khadra sur le conflit Israëlo-Palestinien. Un court mais fort roman à lire impérativement ! (L'Attentat de Yasmina Khadra, 2005).

9782070178186FS 

Dans une Italie hors d'âge (peut-être les années 60), Iacopo, notaire de province et mari fidèle, découvre la vie cachée de son père la veille de sa mort. Ces révélations vont l'amener à fréquenter les prostituées des quartiers pauvres de Ferrare... Un roman qui ressemble à un conte, un peu facile, manichéen et idéaliste (la monotonie s'oppose au plaisir...). Très naïf au départ, le roman se bonifie vers la fin avec un retournement final inattendu (Ailleurs de Dario Franceschini, 2017).

livre-ivan-jablonka 

Grosse déception pour cet essai qui n'a rien d'un récit de voyage malgré des destinations méditerranéennes intéressantes. Un ouvrage verbeux et sans intérêt qui se veut être une étude sociologique autour de la liberté qu'offrait un voyage en camping-car dans les années 80. De nos jours, je pense que cela a bien changé... (En camping-car d'Ivan Jablonka, 2018).